Institut du Mouvement et de l’appareil Locomoteur (IML)

Institut du Mouvement et de l'appareil Locomoteur (IML)

 

Hôpital Sainte-Marguerite  (Marseille) – Pavillons 6, 7 et 8

 

 

 

Une structure révolutionnaire sur le plan médical et scientifique dans le domaine des pathologies des mouvements

L’Institut du Mouvement et de l’appareil Locomoteur (IML) propose une organisation et des modalités de prise en charge uniques en France. Sans équivalent, cette structure hospitalière regroupe dans un même lieu des services médicaux hospitalo-universitaires spécialisés dans les pathologies du mouvement et de la réadaptation :
 

 

Des traitements d’excellence

Cet ensemble forme une structure hautement spécialisée.
Objectif : offrir  des innovations en matière de diagnostics et de traitements dans le domaine des pathologies du mouvement et des articulations. L’institut,  développé dans le cadre de la reconfiguration des hôpitaux Sud entamée en septembre 2010, répond à un vrai besoin de santé publique, généré notamment par le vieillissement de la population et le développement des maladies chroniques. 

La présence dans un même lieu des malades, des médecins et des chercheurs permet à la fois la recherche clinique et la recherche fondamentale. Le « retour » entre le patient et le traitement sera ainsi le plus court possible. La cohérence médicale et organisationnelle de l’IML offre une prise en charge complète. De la phase initiale jusqu'à la phase de rééducation.

 

Des liens étroits avec la filière de soins de suite et de réadaptation

L’Institut du Mouvement et de l’appareil Locomoteur (IML) est également lié au pôle de médecine physique et de réadaptation (Pr A. DELARQUE et Pr J.-M. VITON) et à la filière de soins de suite et de réadaptation formée par le partenariat public/privé.

 

Ce projet unique en France a permis d’ouvrir 280 lits de soins de suite et de réadaptation sur le site en rassemblant l’Union Générale des Caisses d’Assurance Maladie (UGECAM) à travers le Centre Valmante et les cliniques La Phocéanne et Saint-Martin.

 

Une expertise globale au service du patient


L’IML est un projet ambitieux qui représente près de 2 millions d’euros d’investissements.
32 chercheurs, ingénieurs et techniciens, recrutés selon un cahier des charges très rigoureux, travaillent en permanence sur le site.
 

L’IML propose tous les modes de prise en charge : chirurgie, médecine, hospitalisation conventionnelle, ambulatoire et de semaine. Il regroupe :

 

 

Dans le domaine médical :

 

  • la chirurgie orthopédique et le centre de chirurgie de l’arthrose
  • la rhumatologie
  • la médecine du sport
  • l’imagerie médicale
  • l’institut travaille en collaboration étroite avec la filière de médecine physique et de réadaptation et celle de soins de suite et de réadaptation.

 

 

Dans le domaine de la recherche :

 

  • des laboratoires de recherche du CNRS et de l’INSERM,
  • des laboratoires labellisés par l’université,

 

L’IML en chiffres

​En France, 45 % des personnes de plus de 18 ans ont ou ont eu un problème relatif à l’appareil locomoteur, ce qui représente 20 millions de personnes.

Dans les prochaines années plus de 20% de la population de plus de 50 ans vivra avec une prothèse articulaire.

 

Activité actuelle :

  • 30 000 consultations
  • 25 000 échographies et actes de radiologie
  • 5 000 actes en ambulatoire
  • 2 000 interventions chirurgicales, dont 700 prothèses de hanche et de genou
  • 15 000 actes scanners et IRM

 

 

Équipement :

  • un bloc opératoire high-tech avec 4 salles d’opération équipées de systèmes de vidéotransmission, une salle de radiologie ostéo-articulaire interventionnelle sous scanner,
  • un équipement moderne d’exploration du système locomoteur pour l’imagerie (radiologie, échographie, scanner, IRM), l’étude de la structure osseuse (ostéodensitométrie, BMA) et l’étude du mouvement (machine isocinétique,VO2 max, fluoroscopie)

 


Surface : 9000 m2
 

 

Capacité d’accueil :

  • 74 lits d’hospitalisation, dont 30 en hospitalisation de semaine
  • 10 places en ambulatoire

 

 

Ressources humaines :

  • personnel médical : 70
  • chercheurs : 32
  • paramédicaux : 240


 

Actualités

Workshop Segmental Bone defects